Description du bateau

, par  Ar Jentilez

Ar Jentilez est la réplique d’un flambart goëmenier-sablier du Trégor.

Depuis 1992 Ar Jentilez navigue dans les eaux trégoroises bien sûr, mais participe également, aux grands rendez-vous maritimes, Brest, Douarnenez, Paimpol, Dahouët sans oublier les manifestations locales.

Ar Jentilez navigue en sorties associatives avec l’Association, mais également avec le Centre Nautique de Perros-Guirec pour des sorties à la journée ou à la demi-journée.

Caractéristiques générales d’Ar Jentilez

  • Longueur de la coque : 8,84 m
  • Longueur flottaison : 8,33 m
  • Largeur hors-tout : 3,48 m
  • Largeur flottaison : 3,33 m
  • Longueur hors tout : 14 m
  • Tirant d’air : 9m
  • Tirant d’eau : 1,53 m
  • Creux sur rablure : 1,96 m
  • Écartement des couples : 0,96 m
  • Déplacement : 9,9 t
  • Taille vent : 37,7 m²
  • Misaine : 28,3 m²
  • Grand foc : 15,4 m²
  • Voilure : 78,4 m²
  • Architecte : François Vivier
  • Chantier naval : Yvon Clochet
  • Mise à l’eau : 5 juillet 1992

Description du bateau

Croquis de la coque
Croquis d’Etienne Vincent pour la gazette Ar Jentilez en 1997

La coque intérieure :

Le tillac avant : en breton "tillak". De longueur d’environ 2 mètres, pour le rangement des focs de rechange et mouillage.

Le banc du milieu : en breton "bank kreis". Il sépare la cale avant (en breton : kal arok) de la cale arrière (Kal adrenv). Ce banc soutient pour moitié le mât de taillevent grâce à un collier.

Le tillac arrière : "placard" ou "cajibi" d’une longueur d’environ 70cm avec une porte coulissante au milieu.

Le lest : en breton "bili" ou "vili", est non fixé. Ar Jentilez dispose de lingots de plomb disposés sur toute la longueur du bateau.

Le gréément :

Ar Jentilez sous taillevent à un ris et foc moyen
Dessin sous voile réalisé par Pierre-Yves en 2010

Le bout-dehors : d’une longueur de 4 à 4,50m.

Les mâts : le mât de misaine (en breton : Wern Wisenn ou Wern vihan warok) et le mâte de taillevent (en breton : Wern an taillavent).
Les deux mâtes sont tenus par deux haubans et calés dans un collier avec une clavette et des coins en bois. Le mât de taillevent est pourvu d’un gui dépassant de 2m à 2,50m le tableau arrière.

Les voiles : en breton "lienn", sont consituées de :

    • 3 focs de surfaces décroissantes : grand foc pour petit temps, moyen foc pour temps médium et tourmentin pour mauvais temps (mouchoir de poche).
    • la misaine et le taillevent.

L’accastillage :

  • Les taquets : en breton "nivid"
    • taquets de drisse : un de chaque côté du mât, constitué d’un simple piquet de bois logé verticalement dans le bois.
    • taquets d’écoute : en breton "scout" ou "ouscout". Deux pour le foc entre le tillac avant et le banc d’artimon, deux pour la misaine, entre le banc du milieu et le tillac arrière.
  • la main de fer : en breton "dorn houarn" sert de barre d’écoute ; une poulie est frappée sur la main de fer en demi-lune, dans laquelle passe l’écoute du taillevent. Elle se trouve placée sur le tillac arrière, la barre de gouvernail, en breton "barenn stur" ou "varrenn stur", passant en dessous.
  • Le gui du taillevent est muni d’un rocambeau avec une poulie située à son extrémité, logée dans le bois.
  • Deux béquilles sont placées au 2/3 de la longueur, à hauteur de la cale avant.
  • Un aviron permet de godiller.

« Ar Jentilez est gréé en flambart, grand-voile au tiers avec gui, misaine et foc. Cela donne un bateau puissant et très manœuvrant.
L’association à l’origine du projet ne disposait que de documents photographiques, heureusement assez nombreux et des archives de la Douanes et de l’Inscription Maritime. Cela m’a permis de reconstituer plan de forme et de voilure. C’est un bateau magnifique que vous rencontrerez facilement dans les eaux de Perros. »

(source : http://www.francois.vivier.info/html/patrimoinepetits.html)

Navigation

AgendaTous les événements