Félicitations à Pierre-Yves pour son "Kernoc’h"

, par  Ar Jentilez
L’équipage au complet
Photo Le Telegramme

L’initiative

Pierre-Yves Decosse, originaire de l’Île de Batz et passionné par les bateaux depuis sa tendre enfance vient de construire son deuxième bateau. Il a commencé par un Doryplume en 1993 avant de construire le Kernoc’h, à partir d’un plan de François Vivier, architecte qui a beaucoup travaillé sur les embarcations traditionnelles.

Afin qu’il ressemble plus au « Cormoran » de la baie de Morlaix, il en a modifié la voilure. Le bateau a été réalisé avec du bois exotique et de la résine époxy. Le gréement est une réplique à l’ancienne des bateaux de plaisance de 1950. L’accastillage est en bronze et le bateau n’a pas de moteur. Seules la godille ou la voile lui permettront de se déplacer.

600 heures pour réaliser son bateau

Thomas, le fils, pratique la voile au centre nautique du Port-Blanc, et c’est donc tout naturellement que le constructeur a choisi la cale de l’école de voile pour la première mise à l’eau. Celle-ci s’est déroulée dimanche, en présence de sa famille et des amis avec la participation des sonneurs, Éric Le Gall et Roparz Le Bastard. Pierre-Yves Decosse a consacré 600 heures pour réaliser son bateau dans l’atelier de son jardin à Rospez. Très attaché à son lieu d’origine, il a appelé son bateau Kernoc’h du nom du port de l’Île de Batz. Le voilier a comme parrain et marraine, ses enfants, Thomas et Margaux. Il sera basé au Port-Blanc. Sa couleur jaune permet de le distinguer de loin.

Mise à l’eau à Port Blanc
Photo Ouest-France

Pierre-Yves Decosse a consacré un site à l’histoire maritime de Bretagne dont une page sur la réalisation du Kernoc’h : histoiremaritimebretagnenord.jimdo.com

Article Ouest-France

Navigation

AgendaTous les événements